Utiliser un tapis de course quand on est enceinte

Il est toujours plus sur de consulter avec son médecin avant d’utiliser un tapis de course si vous êtes enceinte. Surtout si vous êtes considéré comme une grossesse à risque. Mettez votre médecin au courant de vos plans d’utiliser un tapis de course régulièrement. Il pourra vous confirmer que vous pouvez en faire – ou non.

On considère que l’exercice est important pendant une grossesse. L’exercice vous aidera à gérer votre poids, à ne pas grossir, et aussi à améliorer votre état d’esprit et préparer votre corps pour l’accouchement.

Marcher (ou courir) sur un tapis de course a des avantages par rapport à la marche en extérieur. D’abord, vous n’aurez pas à vous soucier du temps. Vous serez aussi dans un environnement fiable et sécurisant, avec si besoin un téléphone à proximité.

Vous pourrez aussi faire votre exercice dans la tenue que vous souhaitez ! Fini les regards des passants ou des pervers assis sur un banc à faire semblant de lire le journal.

Comment s’entraîner

Si vous ne faites jamais de sport, ou si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, commencez votre entrainement très doucement. Il est possible de s’entraîner sur un tapis de course en étant enceinte même sans avoir fait d’exercice depuis longtemps.

Commencez par faire 15 à 30 minutes de marche ou de course lente, 3 fois par semaine. Augmentez ensuite progressivement la durée de l’entrainement, le nombre de séances d’entrainement par semaine, et la vitesse de marche/course.

Il est important de continuer à augmenter la difficulté pour progresser. Faites le sur plusieurs mois, ou au moins sur plusieurs semaines. Votre corps ne se renforcera pas du jour au lendemain. Si vous avez le moindre problème ou la moindre difficulté anormale, contactez votre médecin.

Gardez toujours de l’eau à portée de main, et hydratez-vous en buvant une petite gorgée toutes les 5 minutes. Si il fait très chaud (en été par exemple) réduisez l’intensité de l’effort pour ne pas surchauffer. Votre bébé ne pourra pas se refroidir comme vous avez la sueur.

Le but lors de la grossesse est simplement de faire un peu d’exercice pour contrôler le poids, garder un peu de forme, mais pas de gagner un marathon. Allez-y doucement et arrêtez-vous tout de suite si vous avez la tête qui tourne ou des sensations de vertige.

Découvrez nos différents avis et test de tapis de course

Tapis de CourseDimensionsSurface TapisPoidsPuissance
Striale ST-715158 x 72 x 120 cm41,5 x 120 cm48 kg1,1 à 2 CV
Klarfit Pacemaker X370 x 145 x 110 cm40 x 120 cm28 kg1,5 CV
JK Fitness MF101138 x 61 x 138 cm32 x 120 cm32 kgnon motorisé
Proform Endurance S7.5164 x 98 x 89 cm 51 x 140 cm79 kg2,5 CV
Confidence GTR Power Pro132 x 64 x 132 cm40 x 120 cm28 kg1,5 CV
Sportstech f10124 x 59 x 130 cm100 x 33,5 cm27 kg1 CV

La sécurité de votre bébé est votre priorité. Gardez vos mains sur les supports sur le coté du tapis de course (si le votre en est équipé). Durant les 4 derniers mois de grossesse il se peut que marcher devienne difficile, car vous n’aurez plus autant l’équilibre. Marchez alors plus lentement, et évitez tout geste qui vous déséquilibrerais.

La plupart des bons tapis de course ont un arrêt de sécurité d’urgence. Lisez-bien le manuel et sachez comment il fonctionne. Il s’agit généralement d’un bracelet attaché à votre poignet qui stoppera le tapis si vous tombez ou dérapez.

Votre tapis de course aura aussi généralement un moniteur de fréquence cardiaque. Pour une femme enceinte, la fréquence cardiaque maximale à ne pas dépasser est aux alentours de 120 à 140, en fonction de votre âge.

De manière générale, gardez votre fréquence cardiaque le plus bas possible. Le but n’est pas de vous essouffler mais simplement de faire un peu d’exercice pour entretenir votre corps, garder la forme, et vous dégourdir les jambes.

Conclusion

Le tapis de course est bon pour la santé d’une femme enceinte, et aussi pour la santé de son bébé. Il faut pratiquer la course ou la marche à pied, lentement, et éviter les efforts trop importants pour ne pas surchauffer. En fin de grossesse (les 4 à 5 derniers mois) y aller encore plus doucement.

Nous serions heureux de connaître votre avis

Laissez un commentaire